Black monday murders de J. HICKMAN, T. COKER & M. GARLAND

Unknown.jpeg

 

« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner »

W.  BUFFET

 

La collection URBAN INDIES s’enrichit d’un nouveau titre. Il y a fort à parier que vous allez entendre parler ce cet excellent placement: un titre qui va rapporter très gros au catalogue déjà ultra riche de l’éditeur.

 

Dans un monde gouverné par l’argent, il est préférable d’être du coté de ceux qui décident, ceux qui font basculer le monde, ceux pour qui les cracks boursiers ne sont pas un accident … Bienvenu dans un monde dirigé par le tout puissant dollar et par sa capitale WALL STREET.

J. HICKMAN et ses complices imaginent un conglomérat secret. Aidé d’une divinité cupide et sanguinaire MAMMOT, ces adeptes gouvernent l’économie mondial.

Un crime extrêmement violent va éveiller les soupçons de la police et braquer les projecteurs sur ce groupuscule.

 

Agitant la théories du complot, HICKMAN, GARLAND et COKER développent une histoire passionnante et fantastique. Un scénario construit comme un épisode (un bon) d’X-files avec une esthétique digne de D. FINCHER époque SEVEN.

 

Comme le dit fort justement un autre grand philanthrope:

 » Le vrai pouvoir ne se donne pas, il se prend »

 

M. CORLEONE

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :